Non classé

8 moyens de surmonter le Baby blues

La vie et le corps d’une mère changent de façon radicale une fois qu’elle a donné naissance. A cause de ces changements radicaux, de nombreuses femmes sont victimes de ce qu’on appelle le baby blues, voire de dépression post-partum. La raison principale derrière cette spirale émotionnelle infernale est le changement soudain dans nos hormones après la naissance. La découverte de la vie de parent et le manque de sommeil peuvent aussi jouer un certain rôle.

Environ 70 à 80 % des jeunes mères connaissent le baby blues, qui se traduit par une certaine négativité et de fortes sautes d’humeur. Ce baby blues peut se manifester pendant plusieurs minutes à plusieurs heures par jour Parmi les symptômes : crises de larmes injustifiées, anxiété, nervosité, irritabilité, épuisement, insomnie et tristesse.

La dépression post-partum, qui affecte 13 % des mères, est similaire au baby blues. Elle partage en fait les mêmes symptômes mais est plus intense et dure davantage de temps. Si vous passez toujours plus de temps à être déprimée qu’heureuse lorsque votre enfant a atteint l’âge d’un mois, il peut s’agir de déprime post-partum.

Nombreuses sont les mères qui traversent ces épisodes sombres avant de voir la lumière au bout du tunnel, vous aussi, vous pouvez surmonter cela ! Vous n’êtes pas obligée de vivre dans la tristesse ! Voici d’excellents remèdes naturels contre la dépression post-partum qui pourraient vous aider. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant si vous ressentez des symptômes du baby blues ou de dépression post-partum.

Traitement naturel pour la dépression post-partum

Il est difficile de vous occuper à la fois de vous-même et d’un nouveau-né. Cependant, il existe des moyens de vous occuper de vous tout en gardant votre bébé près de vous. Je vous rassure, ces conseils sont sans danger pour les mamans et les bébés, y compris si vous allaitez.

Faire du sport

Des études montrent que l’exercice peut être tout aussi efficace que les anti-dépresseurs pour traiter une dépression légère à modérée. Pour obtenir de meilleurs résultats, pratiquez une activité sportive pendant 30 minutes, environ cinq fois par semaine. Pour être avec votre enfant, vous pouvez faire de la marche rapide, des sessions de sport chez vous à l’heure de la sieste ou encore des cours collectifs avec poussette dans un centre récréatif local. Avant de vous engager dans un quelconque programme de sport post-partum, demandez l’accord de votre médecin.

Votre régime

Un régime équilibré vous aidera à vous remettre plus rapidement, vous apportera plus d’énergie, de nutriments et permettra d’équilibrer votre humeur. Si vous vous nourrissez de malbouffe et de calories vides, vous serez rassasiée un moment mais vous vous sentirez dépourvu d’énergie. Essayez de faire le plein d’aliments et d’en-cas riches en nutriments. Si votre famille ou vos amis proposent d’amener quelque chose, acceptez et soyez précis ! Proposez un smoothie, une grande salade ou une soupe de légumes. Beaucoup de personnes aiment préparer des plats pour les jeunes mamans après la naissance de leur enfant alors ne vous sentez pas coupable.

Conserver une vie sociale

Rester seule et isolée ne fera que renforcer votre sentiment de tristesse. L’un des moyens les plus importants pour promouvoir la santé mentale est de se sentir connecté aux autres, je parle ici de connexion réelle, pas uniquement virtuelle. Une simple visite en face-à-face peut aider à faire passer ce blues. C’est le moment idéal pour parler de vos difficultés, avoir une autre perspective, rire et penser à autre chose que nourrir et langer votre nouveau-né.

Si vous avez besoin d’amies mamans (on en a toutes besoin !), inscrivez-vous à un cours ou à un programme mère-bébé.

Demander de l’aide

Vous n’êtes pas une machine, et demander de l’aide ne signifie pas que vous êtes faible. S’occuper d’un nouveau-né 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 n’est pas tâche facile. D’autres personnes sont tout à fait capables de s’occuper de votre bébé pendant que vous prenez un peu de repos, un bain ou que vous vous adonnez à votre activité préférée. On dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant, alors appelez votre village !

Les oméga-3

Les oméga-3, qui sont des acides gras, sont parmi les compléments les plus efficaces contre la dépression post-partum. Vous pouvez en consommer sans crainte et même en prendre durant votre grossesse, en mesure préventive. Pour une efficacité maximale, prenez un complément de 200 mg de DHA chaque jour ou mangez deux à trois portions de poisson à faible teneur en mercure par semaine. Saumon, sardines, graines de lin, et graines de chia sont riches en Oméga-3.

L’aromathérapie

L’aromathérapie éveillera vos sens et améliorera votre humeur. Les meilleures huiles essentielles à utiliser sont la lavande, le santal, le jasmin, la bergamote et la rose. Le moyen le plus sûr de vous en servir est avec un diffuseur ou un inhalateur.

Le massage thérapeutique

Les massages sont connus pour apaiser les symptômes de la dépression et aider à en guérir. Utilisés avec l’aromathérapie, ils sont encore plus efficaces.

La luminothérapie

Il est scientifiquement prouvé que la luminothérapie agit efficacement pour traiter la dépression. Vous pouvez facilement la pratiquer sans danger depuis chez vous. Pour des résultats optimaux, faites des séances de 30 minutes dans les 10 minutes suivant votre réveil. Les experts recommandent une lampe de luminothérapie de 10 000 lux sans UV.

Savoir quand demander de l’aide

Si vous sombrez dans une dépression sévère ou éprouvez un ou plusieurs de ces signaux d’alerte, consultez votre médecin et demandez de l’aide.

Signaux d’alerte :

  • Vous êtes incapable de vous occuper de votre enfant
  • Vous vous isolez
  • Vous ne parvenez pas à dormir (même lorsque le bébé dort) car vous êtes trop anxieuse
  • Vous ressentez une sensation insurmontable de doute ou vous sentez inutile. Cela peut causer :
  • Des pensées suicidaires ou visant à blesser votre bébé

Si vous vous sentez accablée, appelez votre médecin et demandez de l’aide. Soyez sincère à propos de votre santé mentale lors de votre examen post-partum. N’ayez pas peur de faire ce premier pas, il vous permettra de retrouver la personne charmante que vous êtes.

Avez-vous essayez l’un de ces conseils ? Qu’en avez-vous pensé ?

Leave a Comment